Au hasard ...

DSC_0334-SMILE.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 33 invités et 2 inscrits en ligne

  • Arthurjarry
  • WalterElelp

Donc petit compte rendu du match de mercredi dernier :

Sommes arrivés à l’heure, confiants. Objectif : victoire rapide pour bières avec Yoyo au palais et couchés à 23h…

Gymnase pas très chauffé, revêtement sol bien attaqué par les passages répétés des rollers. A la chauffe, on trouve le filet un petit poil haut, qu’à cela ne tienne, ils le remontent encore un peu (sans doute pour faire plaisir aux filles de notre équipe).

1er set : ça se passe pas mal, on mène tout le long même si sur la fin ils recollent un peu

2ème set : on se prend une grosse série au service et nous commençons à enchainer les fautes directes : attaques dans le fil ou trop longues (sans doute un peu perturbés par le fil), réceps moins précises, bref, malgré une remontée en fin de sets nous nous inclinons sur ce set

3ème set : score sans appel : ils gagnent 25-15 je crois : ils sont en place sur nos attaques, remontent tout, ils ont un gaucher en 4 qui passe quasi à chaque fois, sont motivés bloc, jouent avec la bande du fil et ont la réussite et nous, nous continuons avec nos fautes directes.

4ème set : on se ressaisit, on arrête de faire les brutes et commençons à les faire jouer un peu plus. Je rate une corse, tombe un peu lourdement et me fais mal à l’épaule (ce qui me vaudra 2 services dans le fil ensuite). Cela dit, moins de fautes directes et Pierrot, le serveur du match, enchaine et les atomise sur son service, on prend le large et gagne celui-ci assez facilement.

5ème set : Jé gagne le toss (c’est de bonne augure), on prend le service, Pierrot recommence direct une série, ce qui les met tout de suite dans le dur, on finit celui en tête (après que je manque 1 attaque sur notre 1ère balle de match, je me rattrape et finis sur une petite balle déposée juste derrière le contre). (15-10 ou 11).

Le pot est cheap au possible. Un des adversaires ne daigne même pas s’y arrêter (un peu frustré on aurait dit ou alors il savait ce qu’il y avait à manger…).

Bilan du match : Milou un peu frustrée d’avoir été forcée à jouer libéro tout le match ; moi une bonne blessure à l’épaule sur une corse ratée (j’ai bien douillé le lendemain une fois celle-ci froide, à surveiller pour la suite) (NDLR : il doit parler de son épaule, pas de Milou). Dans les points positifs, temps morts pris à bon escient, une bonne intelligence de jeu, les discussions étaient constructives à chaque fois ; très appréciables : on cherchait plus des solutions qu’à s’engueuler, pas mal vu les circonstances.

Fin des festivités/hostilités vers 23h30-00h00 : du coup pas de bières supplémentaires au palais… Heureusement que c’était les 2 matchs faciles du début.